Sketchbook – January to May / Janvier à mai

English follows

Avec la pandémie tout change, alors pourquoi pas faire les choses un peu différemment ?

Dans cet article je vous propose un petit tour de ce qui s’est passé dans mon sketchbook ces derniers mois, de façon plus déconstruite. J’espère que ça sera plus « authentique » et informatif de cette façon…? Allons-y donc !

À la fin de l’hiver 2020, le confinement était bien loin de nos esprits au Canada. Ça a été des mois plutôt importants et occupés pour moi. J’ai eu des supers beaux contrats (il y en a un en particulier dont j’ai très hâte de parler !) et je travaillais à temps plein. Dans ces temps-là, je n’ai ouvert mes carnets d’esquisses que pour réviser des poses, travailler des aspects spécifiques des illustrations.

esquisses pratiques

Je travaille surtout en numérique, et quand ça bloque, je trouve que gribouiller sur une page de papier à côté, ça aide !

 

Comme pour beaucoup de monde, la pandémie a créé un grand espace un peu étrange dans mon emploi du temps. Est-ce que ça a été votre cas ?

Avec le temps libéré, des dessins sur le pifs, juste avec l’inspiration.

surlebanc

Une petite dame sur un banc – selon une photo vue dans une infolettre je crois ?

monpremieramour2
J’ai fait ces dessins en regardant Mon premier premier amour sur Netflix.

 

Aussi, quelques dessins de style « journal »…

pagehappy
Une série de petites choses qui me rendent heureuse récemment.

.

2020-05-04_114353
#curbside-pickup-life?

 

Voilà, c’est tout pour l’instant ! J’espère que vous vous portez bien et, dans l’esprit du 4 mars (Jour de Star Wars) qui vient de passer, que la force soit avec vous. ❤

 


 

With the current COVID-19 pandemic, everything changes, so why not do things a little differently?

In this article, I’ll give you guys a little tour of my sketchbook drawings of the last few months in a more deconstructed way than usual. Hopefully, it’ll be a bit more authentic and also informative in this way…? Anyways, let’s hop into it !

 

At the end of this winter, confinement was far from our minds in the part of Canada where I live. These were pretty busy and important months for me. I got wonderful contracts (there is one in particular I can’t wait to talk about!) and I was working full-time. During this period, there wasn’t much time to draw for fun, so I opened my sketchbooks mostly to work on some hard poses and tricky parts of the illustrations I was working on.

esquisses pratiques

Professionally, I mostly work digitally. So, when I’m blocked on something, I feel like getting away from the screen and working things out on paper helps a lot.

 

As for many people, the confinement (which happened at the end of March over here) created a weird, big, empty space in my schedule. Was this the case for you?

With this free-time, I did have time to draw « for fun ».

 

surlebanc
A little lady, drawn from a photo in newsletter, I think ?

 

monpremieramour2
Doodles while watching My First First Love on Netflix

 

Some journaling-type drawings…

pagehappy

 

2020-05-04_114353
Written and drawn on a warm Sunday where I was going to bike to pick-up some coffee beans at a local café.

 

Alright! That’s it for now. I hope you are doing ok. In the light of May 4th which passed recently (Star Wars day!), may the force be with you and see you next time! ❤

SKETCHBOOK DRAWINGS: THE END OF 2019 / DESSINS DE CARNET + RETOUR SUR LA FIN 2019

compilation

English follows


Ça fait longtemps depuis la dernière fois que j’ai publié sur ce blog ! On est déjà à la mi-janvier, mais voici quelques moments, en dessin, de cette fin 2019.

1 – Les chats ! Quand j’ai déménagé en appartement, cet été, j’ai enménagé avec deux chats, eh oui. Leurs noms sont Orangi et Sketch. Et je les adore ! En fait, je pense que ce seront les vedettes de mon prochain zine…

2 – Ça a définitvement marqué mon automne et mon début d’hiver : j’ai eu deux gros rhumes. Maintenant, c’est fini, et tant mieux !

3 – Le nouveau film de Star Wars est sortit !!! La science fiction me passionne. Star Wars en est sans doute ma série préférée ! J’ai fait ce dessin après avoir vu la bande annonce. Voir ce nouveau film m’a fait revisité cette passion et j’en ai fait bien plus de dessins que celui-ci. Quelques uns sont passés dans ma story Instagram, et d’autres restent à être partagés !

4 – J’ai donné d’autres ateliers de fabrication de zine ! Cette fois, c’était dans une école secondaire. C’était drôle de replonger dans un décor de corridors chargés de casiers.

5 – Ah, l’hiver et l’automne, quel beau moment pour faire de la pâtisserie ! J’ai fait ce gâteau pour ma copine. J’adore faire des gâteaux. Mais j’aime aussi faire des biscuits, muffins, tout ! C’est possiblement une de mes parties préférées du temps des fêtes.

cookies
La déco de ces biscuit est une collaboration de couple. Plus facile de dessiner avec un crayon qu’avec du glaçage !

Et maintenant, en route pour 2020 ! J’espère garder cette habitude de faire des petits dessins juste pour le fun, et surtout, j’espère en faire plus ! Peut-être plus de dessins d’observation ? J’ai toutefois un projet de scénario et de zine (comme mentionné plus tôt) qui sont commencés et qui restent prioritaires. Bien hâte de pouvoir en parler sur ce blog !

 


 

compilation

It’s been a while since I’ve done one of these posts! Here’s a few drawings for the end of 2019!

1 – The cats! When I moved into an apartment this summer, I moved in with cats! Their names are Orangy and Sketch and I love drawing them! They might even be the stars of my next zine…

2 – I had two big colds that lasted forever. Probably THE thing that marked this autumn and early winter of 2019.

3 – The new Star Wars movie came out! I’m a big fan of science fiction, and Star Wars is my favorite series. I made this drawing after seeing the trailer. Watching this new movie really made me revisit my love of Star Wars, and it’s not the only drawing I made. I’ve shared some on Instagram Stories, but I haven’t shared all of them (yet?).

4 – I gave zine-making workshops in a high school! It was strange to be in the middle of hallways full of lockers again… To think it used to be such a familiar setting!

5 – Winter and Fall = THE season for baking. I love baking. I made this spice cake for a birthday. But since then, cookies, muffins, squares, pie… I’ve been on a roll.

cookies
Decorations for these cookies was collaborative work with my girlfriend. Easier to draw with a pencil than with icing!

And now, it’s 2020! I’m going to try to keep doing these small drawings. Maybe do more observation sketches? Drawing studies is something I want to integrate back into my workflow. However, I started writing a scenario and a zine; these projects are will be my top priority. I hope to talk about them later on this blog!

Sketchbook selection + recap: July-August 2019 / Sélection sketchbook + retour sur juillet et août 2019

The english blog post follows.


 

juilletaout

1 – S’il y a une chose qui compte pour moi l’été, c’est d’être dans la nature. Cet été, mon horaire était plus chargé que normal, j’ai donc mis mes efforts sur mon mode de transport pour me rendre au travail : mon vélo sortait pas mal à chaque fois que le soleil brillait. Et je compte continuer, ou encore de marcher, tant qu’il ne fait pas trop froid ! Même si je reste en ville, je passe dans des quartiers bordés d’arbres pleins de feuilles et ça fait juste tellement de bien.

2 – Une grande portion de mon mois de juillet, je me suis occupée du petit chat de ma DG. Elle était trop mignonne !

3 –  Deuxième chose qui compte pour moi l’été : les fruits et légumes du marché des fermiers hm-m-m !! Dans ma tête, j’aime aller au marché, mais en fait, quand j’y suis je suis genre hyper stressée tout le long ?? Devoir payer comptant, la foule… Alors, peut-être quand fait j’aime juste la nourriture que j’y prend que j’aime. Mais en même temps, j’ai toujours hâte d’y retourner ? Mystère ?

illustration magazine sketchbook
Moi et ma girlfriend au marché.

4 – Le GROS MANGEUR DE TEMPS de cet été : j’ai déménagé !!! Eh oui.

5 – En août, j’ai donné un atelier de fabrication de zine à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen ici à Moncton. C’était le deuxième atelier que je rédigeais mais cette fois c’était pour les a

dultes/ados au lieu de pour les enfants. J’ai beaucoup aimé l’expérience ! J’ai aussi apprécié l’opportunité de me replonger dans l’univers du zine, dans lequel je baignais beaucoup à l’université.

 

Merci à Alisa Arsenault et à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen pour les photos (et pour l’opportunité) !

Extra : J’ai ouvert mon sketchbook pour un autre projet pendant le dernier mois…

Ce 12 août, j’ai fait de la récolte graphique pour le Sommet des femmes 2019, organisé par le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (que je remercie énorment), dans le cadre du Congrès mondial acadien.

Ce que vous voyez plus haut, c’est ce que j’ai préparé avant cette session de récolte graphique. En effet, avant de me lancer dans la partie « en direct », je fais un petit plan de l’ordre et des catégories de la murales. Je fais aussi des esquisses préparatoires pour faire mieux couler les images quand le moment sera venu de réaliser la murale. Je n’ai pas utilisé toutes ces esquisses (il y en a d’ailleurs deux autres pages), mais je pourrai peut-être faire quelque chose avec elles dans le futur…

20190812_161756
Récolte graphique au Sommet des femmes (et moi qui fait une face bizarre) 

 



 

juilletaout

1 – When it’s summer, I really want to be out in nature. However, this summer, I’ve been busier than usual. I banked instead on bike rides to work; almost every day the sun was shining. I count on keeping that up as long as the colder days don’t show up. I’ve also been walking a bunch. Even if I stay in the city, I get to pass in neighborhoods bordered by big trees full of bright leaves and it just feels so good.

2 -For a big part of July, I’ve been cat-sitting my boss’ cat. She’s so adorable.

3 – Another thing I just love about summer: fruit and veggies from the farmer’s market. I feel like, in my head, I like going to the market, but when I am there, I feel pretty stressed out. I think it’s having to pay cash, the crowd, the whole rush of it… So maybe it’s only the produce I get that I love? Yet, I’m always super eager to go back. So, who knows?

4 – This was the largest time-eater: I moved!!!

5 – In August, I gave a zine-making workshop at the Louise-et-Reuben Cohen Art Gallery here in Moncton. It’s the second workshop I’ve prepared, and this time it was aimed at teenagers and adults. I loved the experience! I also really enjoyed getting back into the whole zine sphere, which I was really into as a comics student in Quebec.

Thanks to Alisa Arsenault and the Louise-et-Reuben Cohen Art Gallery for the photos!

Extra: I also opened my sketchbook for another project last month…

On August 12, I did some graphic recording for the Sommet des femmes 2019, organized by the Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (who I’d like to thank for the opportunity!) during the Congrès mondial acadien.

What you see above is preparation pages for that graphic recording. So, before I do the live drawing during the event, I usually do a little plan of the mural, divided roughly into categories. I also make a few sketches related to the topics being covered in the event, so that during the live part, images come to mind more easily. I ended up not using a lot of these sketches, but who knows, they might get a future use…

 

20190812_161756
Graphic recording at the Sommet des femmes (and making a weird face)

 

Sketchbook selection – June 2019 / Sélection sketchbook – juin 2019

The english blog post follows.


Il y a deux trucs dont je m’ennuyais.

Un :  Comme cinq millions d’autres dessinateurs et dessinatrices j’ai une grande passion pour remplir mes sketchbooks (tâche éternelle). Toutefois, entre le travail, les illustrations que je fais pour mon portfolio, pour mes médias sociaux et compte tenu mon amour inconditionné pour mon iPad/Apple Pencil, je dois avouer que je n’y touche pas beaucoup. Et quand j’y pense j’ai un ÉNORME pincement au cœur.

Deux : Depuis que je suis toute petite, je tiens sporadiquement un journal intime. Eh oui, je fais du journaling à mes heures perdues. Mais là, je trouve très, très rarement le temps. Mais j’aime beaucoup mettre sur papier les choses qui se passent dans ma vie. Je ne dirais pas que j’ai une mémoire sublime, alors ça m’aide à voir une continuité. Et ouais, j’avoue que ça aide à prendre en compte le positif des choses et à voir le négatif d’un angle de vue plus éloigné.

Alors, voilà, comme il me faut du contenu pour ce blog, je commence une nouvelle chronique (mensuelle ou bimensuelle) où je vais mélanger tenue de journal et de sketchbook. Cette fois-ci, j’ai misé sur le marqueur avec des lignes de couleur. J’ai beaucoup aimé !

Donc ce mois-ci, ça donne ça :

 

juinoverview

Je vous fait un petit tour de gauche à droite, de haut en bas…

En juin, je me suis mis à apprécier Adobe Illustrator, que je détestais parce que je le trouve peu instinctif. Plus précisément, j’aime beaucoup l’utiliser pour faire des motifs.

patterncloudsample
Le motif qui a inspiré l’illustration plus haut !

J’ai aussi fait un petit dessin au début du mois, période pendant laquelle j’ai assisté à deux AGA : une en tant que membre et une en tant que photographe (c’est un des aspects de ma vie professionnelle auquel ce site n’est pas dédié, mais que j’aime beaucoup !).

Le mois de juin, c’est aussi le mois où, au Nouveau-Brunswick, les arbres retrouvent réellement leurs feuilles. C’est un moment qui me rend tellement heureuse ! J’y ai même dédié une pleine page de mon carnet d’esquisse, que voici…

sketchbookjuin2

À part ça, ça va un peu avec la venue de l’été, mais j’ai mangé beaucoup de crème glacé. C’est tellement bon !!! Incroyable.

Autre signe de l’été, j’ai fait mes premières visites à la plage (deux couchers de soleil). La mer, il n’y a rien de comparable.

Et puis finalement, une autre obsession : le matcha latté glacé. Je les fait moi-même, avec cette recette mais en version simplifiée. Il faut bien secouer mais oh là là quel délice.



 

There are two things I’ve been missing.

One: Like almost every other artist, I have a passion for filling up my sketchbooks (an eternal task). But in between work, my portfolio and social media, and considering I am absolutely in love with my iPad/Apple Pencil duo … I haven’t been “sketchbooking” a lot.

Two: I’ve been sporadically keeping a journal since I was a child. Yeah, I do journaling. Sometimes. But lately these “sometimes” have become few and far between.  I really like putting down on paper the things that happen in my life, though. I wouldn’t say I have the best memory, and it helps keeping a kind of narrative. And yes, alright, it does help to take knowledge of positive points and take some distance on negative issues.

So here, I’ve decided to kind of combine the two and create a blog post compiling some sketchbook drawings based on my day-to-day life. My goal is to do such a publication monthly or bimonthly.

This month, I did all my drawings in marker with colored lines. I really had fun working like this!

Here’s the result:

juinoverview

I’ll do a little tour, from left to right, top to bottom…

This June, I started to like working in Adobe Illustrator, which I used to hate because I found it didn’t work well with my instincts as an illustrator. But with experience, I can see it has its uses. I played with the patternmaking function for a project in mid-June.

patterncloudsample
The sketchbook illustration is based on this little pattern.

At the beginning of the month, I did a drawing about going to two AGMs in a short period of time. I was there as a member in the first one, and as a photograph to the second. Photography is a part of my professional life that this website is not dedicated too, but it’s something I enjoy a lot!

June is also the month where, in New Brunswick, trees finally become full of bright green leaves. It’s a moment that always makes me so happy… the beginning of summer! I even dedicated a full page of my sketchbook to it…

sketchbookjuin2

Other than that, with the warmer temperatures, I ate a bunch of ice cream. So good!!!

Another sign of summer: I made my first visits to the beach. There’s nothing quite like the sea.

Last but not least, another obsession: iced matcha lattés! I make them myself using a mason jar and a simplified version of this recipe. It involves a lot of shaking to mix in the matcha powder but ooh boy is it worth it!

Récolte graphique / Graphic Recording

À la fin de la dernière année, j’ai été approchée pour faire de la récolte graphique pour un laboratoire d’innovation sociale. Avant ça, j’étais très vaguement au courant de ce que c’était, mais ça m’intéressait, alors je m’y suis lancée. J’ai adoré l’expérience alors voilà, je me suis lancée ! J’ai suivi deux formations et récemment, j’ai eu mon premier contrat en tant qu’indépendante avec l’Institut national des pêches autochtones. J’étais là pour faire la récolte graphique francophone, Fuselight Creative se chargeant de la murale anglophone (c’était incroyable de voir Tanya Gadsby travailler ! Vous pouvez voir sa super-belle murale pour le même évènement sur Instragram).

53830312_2007363739560201_6602357172045086720_n (2).jpg
Merci à Léo St-Onge pour la photo !

Alors, la récolte graphique, c’est une prise de note graphique en lien avec une activité (réunion, formation, labo d’innovation…). Ça veut dire qu’on y ressort les thèmes principaux, le déroulement général de l’activité et certains éléments importants relevés des discussions qui auront lieu au long de la journée.

C’est un mélange d’écrits et de dessins qui servent à donner aux participants de l’activité une façon (visuelle !) d’intégrer les notions ressorties de l’activité.

DSC_0006-2.jpg Moi, ce que j’aime de la récolte graphique, c’est que ça me permet de prendre mes connaissances en art et en graphisme et de m’engager près d’enjeux du moment. Quand on fait de la récolte graphique, on se retrouve au milieu d’une discussion. Il faut être au coeur de ce qui se passe dans la pièce pour le ressortir sur le papier. J’adore ça apprendre les problèmes, les défis, voir les esquisses de solutions…

La première récolte graphique que j’ai faite était autour de l’implication des jeunes francophones au Nouveau-Brunswick. La plus récente touchait la capacité  des populations et associations autochtones à participer à la planification spatiale marine sur le plan technique. Donc, on y parlait beaucoup de pêche et de protection de l’environnement. Des sujets pas mal différents ! Je suis une personne qui est touchée par pas mal tous les enjeux sociaux et environnementaux et j’aime beaucoup le rôle d’observateur impliqué que me procure la récolte graphique. C’est toujours intéressant !

Alors voilà, la récolte graphique, c’est une nouvelle tranche du domaine visuel que j’ai récemment découverte. Et j’espère pouvoir m’y lancer encore dans le futur !

DSC_0009-3.jpg


 

Ever heard of graphic recording?

At the end of last year, I was asked to be the graphic recorder for a social innovation lab. Before that, I had a very vague notion of what graphic recording was. But I was interested in it and I thought it could be within my skill set, so I tried it. And I had so much fun!

So, after that, I followed two workshops to learn more about this graphic recording thing. And I did learn – a lot! Then, recently, I got my first independent contract for the National Indigenous Fisheries Institute. I was there to do graphic recording in French for one of their events. The English graphic recording was done by Fuselight Creative (it was awesome to see Tanya Gadsby work! You can check her super-beautiful mural for the same event on Instragram).

53830312_2007363739560201_6602357172045086720_n (2)
Thanks to Léo St-Onge for the photo!

So, graphic recording is a kind of note-taking. A graphic note-taking, if you will. It can be done during meetings, workshops, social innovation labs…

It’s a mix of text, drawings and symbols. It allows the activity’s participants to have a visual way to assimilate the notions that were presented throughout the day.

DSC_0006-2.jpgWhat I like about graphic recording is that it allows me to take my art and design skills and get involved.

When you’re doing graphic recording, you’re put at the center of a discussion. You must think, listen and understand what’s going on to put it on the wall. I love learning about the problems, the difficulties, see the inching towards solutions…

The first graphic recording I did was around the implication of francophone youth in New Brunswick. The most recent one (the one you see in the pictures) touched the capacity of indigenous populations and associations to participate in marine spatial planning on a technical level. So, this was a lot of talk about fisheries and protecting the environment. I’m someone who’s sensitive to pretty much any social and environmental issues, so I really liked the observatory, yet active role I get through graphic recording. It’s always so interesting!

So there, graphic recording is a new branch of visual work that I’ve recently discovered. And I hope to do more of it in the future!

DSC_0009-3